Qualité de l'instruction dans le canton de Berne

La qualité de l'instruction dans les écoles du canton de Berne est une préoccupation majeure pour Formation Berne. Afin de stabiliser ou d'atteindre cet objectif, l'association a formulé des objectifs stratégiques. Dans un premier temps, les objectifs suivants sont poursuivis :

  1. Professionnalisation : dans les écoles du canton de Berne, seul·es les enseignant·es et les directeur·trices d'école ayant achevé une formation professionnelle idoine seront engagé·es à durée indéterminée d'ici cinq ans.
  2. Gestion des classes  : les maître·sses de classe seront revalorisé·es dans leur fonction, déchargé·es et mieux rémunéré·es.

Pourquoi ces objectifs particuliers ?

  • Professionnalisation : les enseignant·es qualifié·es, adéquatement formé·es et agissant de manière professionnelle ont un impact positif sur l'apprentissage des élèves. Diverses études montrent l'importance du caractère professionnel. Dans le canton de Berne, toute personne peut enseigner et être engagée à durée indéterminée. C'est impossible dans d'autres cantons. Dans d'autres professions, il serait impensable de travailler sans une qualification reconnue. Le mandat professionnel des enseignant·es impose également des exigences élevées en matière de professionnalisme. Formation Berne s'engage pour une formation initiale de qualité pour les futur·es enseignant·es et pour la possibilité de formations postgrades. Les directions d'école occupent des postes clés dans les écoles. C'est pourquoi Formation Berne est soucieuse d'offrir une formation de qualité aux directions des écoles du canton.

  • Fonction essentielle de la gestion de la classe : Le rôle des maître·sses de classe a considérablement changé ces dernières années. Ils/elles exercent une importante fonction de gestion. Les tâches, les responsabilités et le temps nécessaires à cet effet ont augmenté. L'importance des maître·sses de classe est particulièrement évidente pendant la crise du Corona. Ils/elles remplissent une fonction essentielle dans l'école. Pour l'ensemble de leurs tâches, ils/elles sont déchargé·es d'une leçon dans les écoles à plein temps et d'une demi-leçon dans les classes duales des écoles professionnelles. Ce n'est pas suffisant. Formation Berne plaide pour plus de ressources en temps pour les maître·sses de classe et pour un salaire correspondant à cette fonction.