Revendications concernant la politique de formation

En bref, Formation Berne revendique

  • Une éducation de qualité : seul des enseignant·es formé·es peuvent enseigner.
  • Des conditions-cadres qui garantissent la santé des enseignant·es, des directions d'école, des élèves, des apprenti·es et des étudiant·es.
  • Des augmentations de salaire garanties d'au moins 1,5 % par an et la compensation de l'éventuel renchérissement.
  • Le rattrapage des arriérés de salaire des enseignant·es et directions d'école.

Concrètement, Formation Berne revendique

1ère priorité / immédiatement

  • Amélioration du taux d'encadrement au cycle 1 : introduction du principe de la présence de deux personnes dans une classe. Au moins une de ces personnes doit avoir la formation pédagogique correspondant au degré. Cette personne a la responsabilité principale de l'enseignement.
  • Des ressources suffisantes pour la mise en œuvre de l'intégration et le transfert des écoles spécialisées à la Direction de l'instruction publique et de la culture (RELEO 2020).
  • Allègement pour les maître·sses de classe de tous les degrés.

2ème priorité / dans les prochaines années

  • Réduction de la charge d'enseignement en première année de gymnase (Gym 1) de 28 leçons à 23 leçons par semaine.
  • Augmentation de la classe de traitement pour les enseignant·es du secondaire I.
  • Augmentation des ressources en temps pour la gestion des écoles.
  • Passage de la classe de traitement 7 à la 8 pour les enseignant·es du primaire.